La Santé et la maladie

De la démarche de chercher la maladie à celle  de trouver la Santé et travailler avec elle, il y a là un changement de paradigme. L’Ostéopathie opère ce changement : travailler directement avec les forces générées par la puissance vitale présente dans le patient plutôt que d’appliquer des forces venant de l’extérieur, tel est ce à quoi l’Ostéopathe s’applique. Relire à ce sujet les écrits de Andrew Taylor Still.

Pour l’Ostéopathe, ce qui compte, ce sont les forces opposées en présence au sein des tissus : les forces biodynamiques (1)  d’une part qui oeuvrent pour la croissance dans un organisme en cours de dévelloppement et qui assurent par la suite réparation, régénération et régulation des fonctions physiologiques dans tout être vivant. Les forces biokinétiques (2) d’autre part qui s’opposent aux premières et altèrent progressivement l’Etre vivant jusqu’à sa fin biologique : ce sont la sénéscence cellulaire programmée génétiquement, la gravité, les épreuves de toutes sortes ( agressions chimiques, bactériologiques et virales, stress d’origine physique ou psychologique, accidents,  maladies de toutes sortes… ) traversées par l’Etre vivant au cours de son existence.

En Ostéopathie, le but c’est donc : dans un premier temps, évaluer par la palpation la qualité et quantité des forces en présence puis, dans un deuxième temps contacter les forces biodynamiques présentes à ce moment là. Ces forces sont disponibles … si on les perçoit. Ce sont elles qui vont faire le « job » de réparation, restauration et régulation. Le rôle du praticien est ici d’optimiser l’expression de ces forces vitales dans le temps et dans l’espace par son  » Fulcrum  » . Ce terme , traduit par  » point d’appui  » en français n’exprime que très partiellement cette notion ( abordée spécifiquement dans un futur article )

Ainsi , par les effets biocinétiques de cet appui spécifique du thérapeute – le fulcrum – , le patient optimise la disponibilité et la réactivité de ses ressources physiologiques : c’est le chemin vers la Santé .

(1) terme équivalent : biocinétique.

(2) terme utilisé par l’Ostéopathe américain Rollin Becker pour définir les forces opposées aux forces biodynamiques.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s